MADRE LATINA
Le Monde - Véronique Mortaigne
« Le Galicien Antonio Placer chante, le Français Pascal Lloret joue du piano. Avec un violoniste argentin, un contrebassiste et un accordéoniste brésiliens, ils cherchent les nouveaux chemins de la latinité. Musique ciselée, érudite et éclatée. »
France Inter - Julien Delli Fiori
« Madre Latina : un disque superbe. »
Folha de Sao Paulo
« Cette musique rappelle tout à la fois l’improvisation du chant arabe, les mélodies grecques, les échos de l’opéra dramatique italien, le « cante jondo » espagnol, les procédés de composition du jazz et de la musique contemporaine, les inspirations de la musique brésilienne d’Hermeto Pascoal à Egberto Gismonti et le tango moderne d’Astor Piazzolla. Cela semble trop mais c’est ici qu’interviennent la magie et la grâce de ces musiciens : ce véritable chaudron d’influence est filtré par la personnalité des auteurs. »
asdfasdf